Le quartier des Pérouses poursuit sa mutation

Publié le

L’ouverture début 2020 de l’halte garderie La Câlinerie dans des locaux flambant neufs marquera une nouvelle étape dans la transformation globale du quartier.

 

Bientôt de nouveaux locaux pour la halte-garderie

C’est en janvier 2020 que la future halte-garderie associative intègrera l’Îlot 5, un immeuble de 5 étages comprenant 16 logements locatifs gérés par l’OPAC du Rhône. Hormis les parties communes, la Câlinerie occupera tout le rez-de-chaussée, soit une superficie de 248 m².

Bénéficiant d’un dépose-minute et d’une entrée indépendante, la structure sera équipée d’un local poussettes et d’un local de stockage, d’un bureau administratif, d’une buanderie et d’une cuisine ainsi que de 2 salles d’activités, une salle de change, 2 salles de sieste et une salle de repos avec vestiaire pour le personnel auxquels s’ajouteront également 120 m² extérieurs.

À la clé, un agencement fonctionnel et adapté à l’accueil des tout-petits au coeur du nouveau quartier. Une véritable aubaine pour l’équipe qui se sentira moins à l’étroit et qui pourra désormais accueillir 18 enfants de 7h30 à 18h30 du lundi au vendredi.

Pour la Ville, qui a pris en charge l’acquisition du local, le coût de l’opération s’élève à 577 911 € TTC. Le Centre social finance les travaux d’aménagement intérieur pour un montant de 130 000 € TTC. Cet équipement bénéficie d’une aide financière à l’investissement de la Caf (169 200 €), du Département du Rhône (110 000 €) et de l’Etat (20 000 €).

Un projet qui avance

Au fil de l’avancée du programme de renouvellement urbain, le quartier des Pérouses dévoile peu à peu son nouveau visage.

Après une première partie des travaux consacrés à la réhabilitation et la livraison des premières résidences, le chantier se porte désormais sur la construction de 5 nouveaux îlots et les aménagements de surface.

Signe de cette nouvelle dynamique, la Ville a attribué des noms aux résidences ainsi qu’aux nouvelles rues qui ont été créées : rue des Jardins, rue de la Croisée des chemins, rue Michel Colucci…

A terme, 22 000 m² d’espaces publics comprenant une coulée verte pour les modes doux préservée de la circulation automobile et ponctuée d’espaces de proximité divers et variés seront créés d’ici 2023.